Baldrian-Valeriana-officinalis-l.jpg
Baldrian-Valeriana-officinalis-l.jpg Baldrian-Valeriana-officinalis-l.jpg

Valériane
(Valeriana officinalis)

La valériane est l’une des plantes les plus efficaces contre les troubles du sommeil. L’effet apaisant de la plante a été prouvé dans de nombreuses études.

Valériane
(Valeriana officinalis)

La valériane est l’une des plantes les plus efficaces contre les troubles du sommeil. L’effet apaisant de la plante a été prouvé dans de nombreuses études.

La valériane (Valeriana officinalis) est connue en général comme plante médicinale ayant un effet apaisant et soporifique. Mais la valériane est également efficace, souvent en combinaison avec d’autres plantes médicinales, pour lutter contre la nervosité, le stress des examens ou l’agitation. C’est pourquoi, la valériane fait partie aujourd’hui des tranquillisants à base de plantes les plus utilisés. À la différence des somnifères chimiques, la plante provoque rarement des effets secondaires, ne génère aucune dépendance et ne perturbe pas le rythme naturel veille-sommeil. Vous trouverez ici des informations sur la valériane, ses effets et son utilisation.

Les valérianes (espèce Valeriana) font partie de la famille des valérianacées (Valerianaceae), parfois agrégées aux caprifoliacées. Plus de 300 valérianes différentes font partie de l’espèce Valeriana. Elles sont présentes dans l’hémisphère nord en Asie, Europe, Amérique du Nord et en Amérique du Sud. De nombreux types de valériane croissent en haute altitude. On en trouve parfois également dans les régions montagneuses, par exemple dans les Andes.

La véritable ou grande valériane (Valeriana officinalis) est souvent utilisée pour fabriquer des médicaments. Elle pousse dans de grandes parties de l’Europe et elle est répandue à l’est jusqu’en Chine, en Corée et au Japon. En Suisse également, elle fait partie des plantes indigènes, surtout dans les zones relativement chaudes et situées en haute altitude. La valériane pousse dans des prairies à proximité de ruisseaux, de rivières et de lacs.

Ceux qui disposent dans leur jardin d’emplacements ensoleillés et humides peuvent planter certains types de valériane comme plante ornementale, mellifère et médicinale.

La véritable valériane peut mesurer jusqu’à deux mètres. C’est une plante vivace qui résiste aux températures hivernales et survit grâce à ses rhizomes souterrains. Leurs hautes tiges portent de grandes feuilles pennées. Au printemps, des fleurs groupées en ombelles se forment. Les nombreuses petites fleurs peuvent être blanches à roses. Le plus frappant est le parfum très particulier, fortement douceâtre, de ses inflorescences.

Après la floraison, la plante forme de petits fruits à coque (akènes) qui se répandent sous l’action du vent grâce à leur petite aigrette plumeuse. La Valeriana officinalis résiste bien également aux inondations. Celles-ci favorisent même leur propagation car les semences se répandent à la surface de l’eau et l’humidité leur permet de se fixer facilement sur d’autres surfaces. Les plantes se propageant de cette manière sont qualifiées d’hydrochores.

Lorsque l’on fait sécher une racine de valériane, elle dégage le parfum typique de la valériane. En général, les gens le trouvent plutôt désagréable. Mais les chats en raffolent et il les attire de la même manière que la menthe des chats. Son nom vernaculaire le plus répandu est donc herbe aux chats. De vieilles légendes rapportent même que le joueur de flûte de Hamelin avait de la valériane sur lui pour attirer les rats. Les extraits de valériane sont également utilisés dans la production de parfums. D’infimes quantités confèrent aux mélanges de parfums une légère touche musquée. L’intense arôme qui, en fonction des espèces, attire ou répugne est dû à l’acide isovalérique contenu dans ces extraits. La désagréable odeur de pied chez les êtres humains est également due entre autres à cette substance. Certaines bactéries forment de l’acide isovalérique à partir de la leucine contenue dans la transpiration.

Cet arôme puissant avait également incité autrefois les peuples nordiques à accrocher de la valériane à la porte de leur maison pour protéger celle-ci des mauvais esprits. Porter de la valériane sur soi était censé protéger des sorcières et du diable. Le nom «herbe aux sorcières» encore utilisé aujourd’hui dans certaines régions en témoigne. Lorsqu’une touffe de valériane accrochée dans la maison se mettait à bouger, cela signifiait selon la tradition qu’un esprit invisible ou une sorcière était entré(e) dans la pièce.

Depuis de nombreux siècles, la racine de valériane est utilisée dans la médecine populaire. L’effet relaxant et anxiolytique était déjà connu également à l’époque. La valériane était administrée avec de la mélisse ou du houblon et cette combinaison s’avère encore efficace aujourd’hui.

En médecine, seule la racine de la valériane - Valerianae radix est utilisée. Elle contient des composants uniques en leur genre. Par exemple de l’huile essentielle et des valépotriates à partir desquels se libère l’acide isovalérique mentionné plus haut. L’huile essentielle de la racine contient des composants tels que du bornéol, du camphre et du beta-bisabolène.

La valériane est relaxante et a un effet soporifique. Cela est dû aux composants de l’huile essentielle, mais probablement aussi aux lignanes. Ces substances agissent sur le système nerveux central de manière similaire à l’adénosine, une substance endogène. L’adénosine fait partie du système influençant le cycle veille-sommeil. Elle se lie aux récepteurs A1 et induit de la fatigue et le sommeil. Les lignanes contenus dans la racine de la valériane agissent sur les mêmes récepteurs. Mais il est également possible que d’autres composants de la valériane soient aussi à l’origine de l’effet produit.

Les préparations à base de valériane font partie des tranquillisants phytothérapeutiques les plus fréquemment utilisés. Des extraits de racine de valériane sont souvent administrés aujourd’hui en cas de troubles du sommeil. Mais leur effet contre la nervosité, les angoisses, p. ex. le stress des examens ou l’agitation, a été maintes fois prouvé dans des études cliniques. Comme les préparations à base de valériane sont très fiables et n’ont que peu d’effets secondaires, contrairement aux préparations chimiques, de nombreuses personnes, en cas de troubles du sommeil et d’agitation diurne, préfèrent utiliser la Valeriana officinalis.

La valériane en cas de troubles de l’endormissement

Environ un tiers des adultes et de plus en plus d’enfants en âge scolaire souffrent de troubles du sommeil. Les médicaments naturels à base de plantes sont souvent une aide précieuse dans de tels cas. L’effet de la valériane pour traiter les troubles du sommeil est prouvé dans de nombreuses études cliniques. Les préparations à base de valériane relaxent, réduisent les afflux de pensées excessifs et pénibles, favorisant ainsi l’endormissement. Elles peuvent aider également en cas de troubles de la continuité du sommeil et améliorer la qualité de celui-ci. La combinaison avec l’effet soporifique du houblon s’est également avérée très efficace, par exemple notre produit zeller sommeil.

La racine de valériane en cas de stress des examens, de tension et d’agitation

La prise d’extraits de valériane a un effet relaxant en cas de tension, d’agitation et de stress des examens. Elle réduit le stress et la nervosité. Un produit contenant une combinaison de différentes plantes médicinales est ici tout à fait approprié. Les personnes concernées se détendent sans être fatiguées. Les symptômes physiques de l’agitation et des angoisses, tels que crampes du tractus gastro-intestinal ou tachycardie, s’atténuent. Les préparations telles que zeller détente aux extraits de racines de valériane, de racines de pétasite, d’herbe de passiflore et de feuilles de mélisse, sont idéales dans de tels cas.

Troubles cardiaques nerveux

Les troubles cardiaques nerveux, les fortes palpitations, un pouls trop rapide ou un sentiment d’oppression dans la poitrine peuvent être d’origine nerveuse. Dans ce cas, nous recommandons des préparations telles que les comprimés pelliculés zeller cœur et nerfs. Une combinaison de valériane, de houblon, de feuilles et de fruits d’aubépine, et d’herbe de passiflore a un effet relaxant, détend et agit contre les troubles cardiaques nerveux.

 

Veuillez noter: en cas de troubles persistants du sommeil, nous vous recommandons de consulter votre médecin. Les médicaments phytothérapeutiques peuvent eux aussi provoquer des interactions et des effets secondaires. Par conséquent, lisez attentivement la notice et, si vous avez des questions, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacienne/pharmacien.

Phytothérapie moderne

La phytothérapie moderne combine les connaissances séculaires aux découvertes scientifiques les plus récentes.

Détails

Zeller Produits

Découvrez nos produits en vente libre.