Pestwurz-petasites-hypbridus-l.jpg
Pestwurz-petasites-hypbridus-l.jpg Pestwurz-petasites-hypbridus-l.jpg

Pétasite
(Petasites hybridus)

La pétasite est une plante médicinale très polyvalente. Non seulement elle soulage les allergies comme le rhume des foins, mais elle a aussi un effet antispasmodique et pourrait même prévenir les migraines.

Pétasite
(Petasites hybridus)

La pétasite est une plante médicinale très polyvalente. Non seulement elle soulage les allergies comme le rhume des foins, mais elle a aussi un effet antispasmodique et pourrait même prévenir les migraines.

La pétasite (petasites hybridus) a été utilisée contre la peste au Moyen-Âge. Ses huiles essentielles fortement odorantes devaient éloigner la maladie. Aujourd'hui, on sait que la pétasite n'a aucun effet sur la peste, mais elle a d'autres effets qui ont été prouvés dans des études. On l'utilise contre la rhinite allergique en cas d'allergie au pollen (rhume des foins). De plus, ses composants, les pétasines, ont un effet antiinflammatoire et soulagent les douleurs spasmodiques. Des extraits de racines de pétasite ont également été étudiés pour déterminer s'ils conviennent à la prophylaxie de la migraine.

La pétasite rouge ou pétasite hybride (petasites hybridus) est également appelée pétasite de ruisseau et appartient à la famille des composées au même titre que les marguerites indigènes bien connues ou le pissenlit. Cette plante herbacée persistante est répandue dans toute l'Europe et dans une grande partie de l'Asie.

On trouve la pétasite sur les sols humides ou temporairement inondés. Pour bien se développer, elle a besoin non seulement d'un sol humide, mais aussi d'une humidité ambiante élevée. C'est pourquoi elle pousse fréquemment au bord des ruisseaux ou des rivières, sur les bancs de sable recouverts par les eaux ou sur les rives boueuses des étangs. Les biologistes et les écologistes apprécient la pétasite parce que ses racines étendues et ses rhizomes contribuent à fortifier les rives. Elle forme souvent des populations considérables et peut recouvrir des zones entières.

En Suisse, en Allemagne et en Autriche, la plante médicinale était autrefois largement répandue. Aujourd'hui, elle se fait néanmoins de plus en plus rare. Des espèces nouvellement importées, telles que la renouée du Japon à croissance très rapide, la supplantent de plus en plus.

La petasites hybridus est une plante à floraison précoce. Ses fleurs apparaissent entre mars et mai. Elles sont réunies en plusieurs groupes sur un épi de couleur rouille. L'épi écaillé rougeâtre s'étire ensuite de plus en plus vers le haut, jusqu'à ce que les fleurs blanches à roses s'ouvrent complètement sous forme d'inflorescences en grappes, lesquelles peuvent atteindre jusqu'à 40 cm de long.

Ce n'est que lorsque la fleur est fanée que se forment de grandes feuilles en forme de cœur pouvant atteindre jusqu'à 60 cm de diamètre. La pétasite peut atteindre jusqu'à 1,5 m de haut. Ses feuilles proviennent directement du rhizome qui rampe au sol et est en partie souterrain. La hauteur de la plante résulte de son pétiole très long et puissant. Celui-ci, de même que les parties inférieures des feuilles, sont recouverts de poils gris-blancs feutrés. En raison de cette apparence, la plante est parfois aussi appelée faux tussilage. Sur le tussilage également, les feuilles à poils feutrés n'apparaissent qu'après la floraison et ont une forme similaire. Les feuilles du tussilage sont néanmoins plus petites et de forme différente. Par ailleurs, les capitules du tussilage sont couleur jaune d'œuf et ne sont pas disposés en grappes.

On trouve des indices de l'utilisation de la pétasite dès la Préhistoire. Au 1er siècle après J.C., le médecin grec Dioscoride l'appelle «petasos», ce qui signifie «chapeau de pluie». Ce nom est dû aux très grandes feuilles, que l'on pouvait également utiliser pour se protéger de la pluie. Aujourd'hui encore, dans certaines régions, la plante est encore appelée «plante à chapeaux».

L'odeur de la plante et de la fumée qui émane de sa racine brûlée est désagréable. C'est pourquoi au Moyen-Âge, on a tenté d'utiliser la pétasite pour enrayer la peste. Avec peu de succès malheureusement, comme on peut facilement se l'imaginer.

Les extraits des feuilles et des racines de la plante ont un effet antispasmodique (contre les crampes), analgésique (contre la douleur), antiinflammatoire et antiallergique. Cet effet est dû aux pétasines contenues dans la pétasite. La pétasine, l'isopétasine et la néopétasine sont des pétasines. Les pétasines inhibent notamment la production de certains messagers inflammatoires, ce qui explique leur effet sur le rhume des foins.

D'autres composants de la pétasite sont des huiles essentielles, des flavonoïdes, des substances amères et des mucilages. La plante contient par ailleurs des alcaloïdes pyrrolizidinaux (AP) cancérigènes et nocifs pour le foie. Une infusion de plantes fraîches ou séchée est déconseillée en raison de leur teneur en AP. Des extraits standardisés sont néanmoins obtenus à partir d'espèces spéciales de pétasite contenant peu d'AP. De plus, les extraits de plantes utilisés dans les médicaments sont nettoyés pour éliminer entièrement les AP et font l'objet de sévères contrôles. C'est le cas notamment de l'extrait Ze 339 utilisé dans zeller rhume des foins.

Des études prouvent que la pétasite peut être utiliser dans différents domaines. Les extraits de feuilles de pétasite sont utilisés avec succès pour lutter contre les symptômes du rhume des foins. Les extraits de racines de la plante médicinale, en revanche, ont un effet antispasmodique, notamment sur les troubles du tractus urogénital et des organes de digestion.

Préparations à base de pétasite contre le rhume des foins

Les personnes qui souffrent du rhume des foins ont généralement testé les comprimés les plus variés. Cependant, de nombreux médicaments fatiguent, comme c'est le cas des antihistaminiques. Les préparations à l'extrait de feuilles de pétasite permettent un traitement antiallergique uniquement végétal. zeller rhume des foins contient l'extrait contrôlé et standardisé Ze 339. Il peut soulager tous les troubles en relation avec le rhume des foins. Cela inclut les symptômes tels que la rhinite allergique avec écoulement nasal ou nez bouché, ou encore les yeux rouges et les démangeaisons des yeux ou les irritations du pharynx.

Maux de tête et migraines

Des études cliniques donnent de premières indications sur le fait que les médicaments à la pétasite pourraient également soulager les céphalées de tension et prévenir les crises de migraine. Le mécanisme d'action exact n'a pas encore été étudié. Les chercheurs supposent qu'un effet antiinflammatoire et une normalisation de la circulation sanguine y contribuent.

Troubles spasmodiques (crampes)

Les extraits de racines de pétasite ont un effet antispasmodique sur les muscles lisses. Ils sont utilisés contre les crampes de l'appareil urinaire et contre les douleurs spasmodiques de l'intestin. Dans des remèdes contre la constipation et les stimulants digestifs, l'extrait végétal peut apaiser, soutenir l'efficacité et soulager les crampes. Dans les comprimés zeller figues avec du séné, l'effet laxatif léger des fruits du séné et de la figue est complété par l'ajout d'un extrait sec de racines de pétasite.

Existe également en combinaison avec des plantes médicinales apaisantes

Les états d'agitation et la nervosité ont presque toujours un effet sur les muscles dits lisses de nos organes internes, dont nous ne pouvons pas volontairement influencer la tension. Cela concerne en particulier les muscles de l'appareil digestif, y compris des canaux biliaire et pancréatique, la vessie et les voies urinaires. Souvent, l'agitation nerveuse, l'anxiété et la nervosité sont étroitement liées aux tensions musculaires dans ces zones. Un trouble nerveux, par exemple, entraîne des troubles digestifs avec des symptômes ressemblant à des crampes, ce qui à son tour accroît la tension psychique. On parle alors de couplage psycho-végétatif. C'est pourquoi dans zeller détente, des plantes médicinales telles que la valériane, la mélisse et la passiflore, qui ont avant tout un effet apaisant sur certaines zones du cerveau, sont combinées à un extrait de racines de pétasite pour détendre en même temps les organes aux muscles lisses.

 

Veuillez noter: Les médicaments phytothérapeutiques peuvent eux aussi provoquer des interactions et des effets secondaires. Par conséquent, lisez attentivement la notice et, si vous avez des questions, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacienne/pharmacien.

Phytothérapie moderne

La phytothérapie moderne combine les connaissances séculaires aux découvertes scientifiques les plus récentes.

Détails

Zeller Produits

Découvrez nos produits en vente libre.