Médicaments à base de plantes | zeller
Huile d’onagre
Huile d’onagre Huile d’onagre

Huile d’onagre

L’huile d’onagre contient des acides gras insaturés – linoléiques et gamma-linoléniques – qui peuvent être utilisés en cas de peau sèche ou de dermatite atopique. Découvrez en plus ici sur les effets et l’utilisation de l’huile d’onagre.

Huile d’onagre

L’huile d’onagre contient des acides gras insaturés – linoléiques et gamma-linoléniques – qui peuvent être utilisés en cas de peau sèche ou de dermatite atopique. Découvrez en plus ici sur les effets et l’utilisation de l’huile d’onagre.

Chez nous, l’onagre pousse souvent au bord des chemins, dans les jardins ou le long des chemins de fer. Ses graines fournissent l’huile d’onagre. Celle-ci contient des quantités importantes d’acides gras insaturés linoléiques et gamma-linoléniques. Cette huile constitue ainsi l’une des rares sources disponibles pour ce type d’acides gras. En cas de maladie de la peau, l’ingestion de ces acides gras peut avoir des effets bénéfiques. L’utilisation de capsules d’huile d’onagre permet de soulager les démangeaisons et d’apaiser les peaux sèches, notamment en cas de dermatite atopique. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur cette plante médicinale, sur l’huile extraite à partir de ses graines et ses bénéfices pour la peau.

The common evening primrose (Oenothera biennis) belongs to the family of evening primroses (Oenothera). They first made their way to Europe as ornamental plants in the 17th century. Over time, the plant was also planted more and more frequently in kitchen gardens. All parts of the plant are edible, from the root to the leaves and flowers to the seeds. The evening primrose roots and leaves used to be part of the diet for many people. Originally, however, the plant is native to North America. In this country, therefore, it actually represents a neophyte, i.e. a newly naturalised, originally non-native plant. However, it is now so common that it is often thought to be a native species.

Oenothera biennis prefers to grow in a sunny location on dry, nutrient-poor and chalky soils. It is, therefore, one of the so-called ruderal plants that thrive on gravel, along railway lines, at rubble sites or at road edges.

L’onagre commune est une plante bisannuelle. C’est précisément ce que laisse entendre son nom scientifique: «biennis» (signifiant bisannuel en latin). Au cours de la première année, la plante produit une rosette basale, et une longue racine pivotante se développe sous la terre jusqu’à une profondeur de 1,5 mètre. La deuxième année, une tige se dresse au-dessus de la rosette en produisant des feuilles pouvant atteindre 20 centimètres de long. Lors de sa deuxième année de croissance, la plante pourra s’élever à des hauteurs comprises entre un et deux mètres, en fonction de son emplacement.

En Europe, la période de floraison s’étend de début juin à septembre. Les fleurs de l’onagre arborent une couleur jaune vif et mesurent environ quatre centimètres de long. Elles ont la particularité de s’ouvrir à la tombée de la nuit, attirant alors les papillons de nuit à des fins de pollinisation. Après la floraison, la plante produit un grand nombre de fruits en forme de capsules. Chaque capsule contient jusqu’à 200 petites graines à partir desquelles est extraite l’huile d’onagre.

L’huile d’onagre contient de grandes quantités d’acides gras insaturés. Ceux-ci jouent un rôle importants dans l’organisme. Ils sont les éléments constitutifs des cellules. Certains de ces acides gras ont une action anti-inflammatoire, d’autres sont des précurseurs hormonaux, ou jouent un rôle important dans la division des cellules. Il est essentiel d’apporter quotidiennement une quantité suffisante de ces acides gras essentiels, dans la mesure où le corps n’est pas capable de les fabriquer lui-même. Ils doivent donc être fournis par un apport extérieur.

L’utilisation des capsules d’huile d’onagre se justifie par sa forte teneur en un acide gras particulier, l’acide gamma-linolénique (GLA dans sa forme abrégée). Celui-ci fait partie des acides gras polyinsaturés de la famille des oméga-6 et a des effets bénéfiques pour la peau. L’acide gamma-linolénique peut également être synthétisé par le corps humain à partir de l’acide linoléique, un acide gras essentiel insaturé. L’huile d’onagre contient jusqu’à 75 % d’acide linoléique et 12 % de GLA. Avec l’huile de bourrache, elle constitue donc l’une des rares sources disponibles d’acide gamma-linolénique. En dehors des oméga-6, cette huile contient également de la vitamine E à l’effet antioxydant capable d’intercepter les radicaux libres.

L’huile d’onagre peut être employée en usage interne et externe. En usage externe, l’huile est ajoutée aux cosmétiques, aux produits de maquillage ou aux crèmes, notamment dans les produits recommandés pour les peaux sèches. En usage interne, l’huile d’onagre pure est ingérée sous forme de capsules. La prise de capsules doit s’étendre sur une longue période pour que la peau en retire les bénéfices.

Ces acides gras jouent un rôle particulier en cas de maladies comme la dermatite atopique (névrodermite). On émet l’hypothèse que, dans ce type d’affection, l’organisme n’est plus capable de synthétiser suffisamment de GLA à partir des acides linoléiques. Les chercheurs supposent que ce phénomène explique en partie les symptômes provoqués par la dermatite atopique. Des troubles comme la peau sèche, les démangeaisons ou les desquamations peuvent être causés ou renforcés par un déficit en acides gamma-linoléniques.

Jusqu’à présent, l’utilité médicale des capsules d’huile d’onagre n’a toutefois pas pu être clairement démontrée. Son application thérapeutique est en revanche reconnue. Elle repose essentiellement sur les témoignages positifs des patients atteints de névrodermite. L’huile d’onagre est réputée soulager les démangeaisons, rendre la peau plus souple et atténuer les troubles causés par la peau sèche. Son effet thérapeutique pourrait s’expliquer par une capacité accrue de la peau à retenir l’humidité grâce à un apport suffisant en acides gras gamma-linoléniques.

Veuillez noter que les médicaments exclusivement à base de plantes peuvent également provoquer des effets indésirables. Par conséquent, lisez attentivement la notice et consultez votre médecin ou votre pharmacien pour toute information complémentaire.

Phytothérapie moderne

La phytothérapie moderne combine les connaissances séculaires aux découvertes scientifiques les plus récentes.

Détails