Weissdorn-Crataegus-monogyna.jpg
Weissdorn-Crataegus-monogyna.jpg Weissdorn-Crataegus-monogyna.jpg

Aubépine
(Crataegus sp.)

L'aubépine est un arbuste indigène que l'on trouve souvent dans les forêts, les prairies fluviales et les jardins. Ses feuilles, ses fleurs et ses fruits sont utilisés dans les remèdes à base de plantes contre l'insuffisance cardiaque.

Aubépine
(Crataegus sp.)

L'aubépine est un arbuste indigène que l'on trouve souvent dans les forêts, les prairies fluviales et les jardins. Ses feuilles, ses fleurs et ses fruits sont utilisés dans les remèdes à base de plantes contre l'insuffisance cardiaque.

Avec ses fleurs blanches et ses baies rouges, l'aubépine est souvent présente dans les jardins naturels. Les abeilles à miel et les abeilles sauvages sont friandes de ces fleurs blanches. En hiver, les oiseaux se nourrissent des baies rouges de l'aubépine et utilisent l'arbuste épineux comme lieu de nidification protégé. Mais l'aubépine est également connue pour ses effets sur le cœur. La plante médicinale agit contre l'insuffisance cardiaque, renforce le système cardiovasculaire et régule la tension artérielle. Découvrez ici les effets et l'utilisation de l'aubépine.

Les aubépines de l'espèce crataegus appartiennent à la famille des rosacées (rosaceae). Chez nous, il existe deux espèces indigènes: l'aubépine monogyne ou à un style (crataegus monogyna) et l'aubépine à deux styles (crataegus laevigata ou crataegus oxyacantha). Différentes espèces d'aubépines pouvant se croiser les unes avec les autres, elles sont difficiles à distinguer pour les non-initiés.

L'aubépine est très répandue en Europe centrale et sur le territoire national. Elle apprécie les sols glaiseux, calcaires et les endroits ensoleillés à semi-ombragés. Souvent, on la trouve aussi en bordure des forêts à feuillus, dans les bosquets, les broussailles et les haies. Dans les jardins, les buissons d'aubépine sont souvent plantés comme éléments de haies naturelles. Diverses chenilles de papillons se nourrissent des feuilles de l'aubépine. En mai et juin, ses fleurs constituent des sources de nectar importantes pour les abeilles, et en hiver ses fruits rouges nourrissent de nombreuses espèces d'oiseaux indigènes. Les arbustes sont également appréciés des oiseaux chanteurs pour la nidification, car leurs branches denses et leurs épines protègent les nids des oiseaux des visiteurs indésirables.

L'aubépine pousse sous forme de buisson ou de petit arbre. Elle atteint jusqu'à cinq, plus rarement jusqu'à dix mètres de hauteur. Ses feuilles mesurent environ six centimètres de long et sont dentées. La tige est fortement ramifiée et couverte de nombreuses épines. En mai et juin, les arbustes forment des fleurs blanches à cinq pétales regroupées en ombelles. Les baies rouges mûrissent ensuite à partir du mois de septembre. Lorsque les oiseaux mangent les fruits, ils en excrètent les noyaux et assurent ainsi la propagation de la plante.

Au niveau régional, il existe de nombreuses désignations différentes pour la plante. Crataegus monogyna est aussi appelée aubépine monogyne ou aubépine à un seul style (monogunus, « à un seul ovaire »). Le nom scientifique de l'aubépine, crataegus, signifie fort ou puissant. Il fait référence aux vertus curatives de la plante.

En période de disette, comme pendant la guerre, par exemple, les feuilles de l'aubépine monogyne servaient de substitut au thé. Les graines étaient moulues et utilisées comme du café. Les fruits comestibles étaient également utilisés. En compote de fruits ou moulus en farine, ils enrichissaient le maigre régime alimentaire.

Sur le plan thérapeutique, on utilise les feuilles et les fleurs ainsi que les fruits de différentes espèces d'aubépines indigènes en Europe. De nombreux médicaments ou gouttes cardiotoniques à base de plantes en contiennent. L'aubépine contient des concentrations élevées de divers antioxydants tels que des proanthocyanidines, des catéchines ou des flavonoïdes. Les antioxydants interceptent les radicaux libres. Ils agissent ainsi contre le stress oxydatif, qui est associé à la détérioration cellulaire, aux processus de vieillissement physiologiques et à de nombreuses maladies.

Les extraits d'aubépine ont montré de nombreux effets positifs sur la fonction cardiovasculaire dans des études cliniques. La capacité de pompage du cœur augmente et l'irrigation des vaisseaux coronariens et du myocarde s'améliore. Les chercheurs supposent que l'effet favorisant la circulation sanguine est dû aux proanthocyanidines. Les extraits de la plante médicinale peuvent être utilisés aussi bien en cas de tension artérielle faible qu'en cas d'hypertension. De tels effets équilibrants sont typiques des médicaments à base de plantes. On parle d'effet adaptogène.

Les gouttes contenant de l'extrait liquide ou les comprimés contenant de l'extrait sec de feuilles, de fleurs ou de baies d'aubépine sont surtout utilisés pour les troubles du cœur vieillissant. Il s'agit de troubles dus à une légère insuffisance cardiaque et/ou à un début de rétrécissement artériel, souvent en combinaison avec des troubles cardiaques d'origine nerveuse. Mais des patients jeunes soufrant par ex. d'une tension artérielle variable peuvent également profiter des bienfaits de l'aubépine.

Préparations à l'aubépine en cas d'insuffisance cardiaque

De nombreuses études confirment l'effet cardiotonique des espèces de crataegus dans le cadre du traitement d'une insuffisance cardiaque légère (NYHA I ou II). Le stade NYHA est un schéma de classification de l'insuffisance cardiaque publié par la New York Heart Association. Au stade NYHA II, une maladie cardiaque peut entraîner de l'épuisement, une angine de poitrine (sensation de pression dans la région du cœur), une détresse respiratoire, de la rétention d'eau (œdème) ou des palpitations pendant l'effort physique. Ici aussi, l'aubépine peut avoir des effets positifs.

En cas d'insuffisance respiratoire, on peut utiliser une préparation comme zeller cœur, qui contient un extrait standardisé. Celui-ci est adapté à la teneur en principes actifs. Les préparations à l'aubépine doivent être prises quotidiennement pendant une durée prolongée jusqu'à ce qu'elles deviennent pleinement efficaces.

L'aubépine en cas de troubles cardiaques d'origine nerveuse

Les troubles cardiaques d'origine nerveuse peuvent se manifester sous forme de sensation d'oppression ou sous forme de palpitations avec un pouls rapide. Souvent, ces symptômes empêchent de s'endormir calmement. Dans ce cas, une combinaison de feuilles, de fleurs et de fruits d'aubépine et de plantes médicinales aux effets apaisants telles que le houblon et la passiflore ont fait leurs preuves. Ce mélange spécial est disponible sous forme de gouttes et de comprimés pelliculés dans la préparation zeller cœur et nerfs.

 

Veuillez noter: les médicaments à base de plantes peuvent aussi provoquer des interactions et des effets secondaires. Par conséquent, lisez attentivement la notice et consultez votre médecin ou votre pharmacien pour toute information complémentaire. Avant d'utiliser des gouttes ou des comprimés à l'extrait d'aubépine, vous devriez consulter votre médecin pour déterminer si vous souffrez d'une insuffisance cardiaque grave.

Phytothérapie moderne

La phytothérapie moderne combine les connaissances séculaires aux découvertes scientifiques les plus récentes.

Détails

Zeller Produits

Découvrez nos produits en vente libre.