Houblon (Humulus lupulus)
Houblon (Humulus lupulus) Houblon (Humulus lupulus)

Houblon
(Humulus lupulus)

Le houblon n'est pas uniquement un ingrédient indispensable au brassage de la bière. En tant que plante médicinale, il déploie son effet comme somnifère végétal.

Houblon
(Humulus lupulus)

Le houblon n'est pas uniquement un ingrédient indispensable au brassage de la bière. En tant que plante médicinale, il déploie son effet comme somnifère végétal.

Beaucoup connaissent le houblon grimpant (Humulus lupulus) comme un composant de la bière. S’il est vrai que la bière favorise le sommeil, c’est surtout en raison de sa teneur en alcool. L’alcool facilite parfois l’endormissement, mais il empêche un sommeil nocturne réparateur car il perturbe le rythme de sommeil naturel. Le houblon, par contre, est un somnifère qui favorise durablement le sommeil naturel lorsqu’il est bien préparé. Il est particulièrement efficace en combinaison avec la valériane. Vous trouverez ici des informations sur le houblon, l’histoire culturelle de la plante et son utilisation comme plante médicinale contre les troubles du sommeil.

Au total, il existe trois variétés de houblon de l’espèce Humulus. Elles appartiennent à la famille des Cannabaceae. Tandis que les deux autres variétés sont rares et ne poussent que dans certaines parties d'Asie, le houblon grimpant (Humulus lupulus) est largement répandu dans toute l’Europe centrale. Le houblon sauvage pousse souvent sur des sites riches en azote dans les forêts alluviales, en bordure des forêts ou près des plans d’eau.

Souvent, néanmoins, on ne trouve pas le houblon sous sa forme sauvage, mais sous forme de houblon cultivé. Le houblon est cultivé en grandes quantités. Près de 95 pour cent des récoltes sont nécessaires à la production de la bière. Le reste des «cônes» récoltés est utilisé pour les médicaments favorisant le sommeil et facilitant l’endormissement. Les principaux pays producteurs de houblon sont les États-Unis, l’Allemagne et la République tchèque. En Suisse, le houblon n’est cultivé qu’en petites quantités qui ne permettent de couvrir qu’environ dix pour cent des besoins du pays.

Le houblon est une plante grimpante pluriannuelle. Ses feuilles sont trilobées et dentées sur les bords. La plante s'enroule autour des supports dans le sens des aiguilles d’une montre. Certaines variétés cultivées peuvent atteindre jusqu’à dix mètres de haut. Il est typiquement cultivé sur de hauts échafaudages dans des «jardins de houblon».

Le houblon est une plante dioïque. Cela signifie qu’il existe des plantes purement femelles et des plantes purement mâles. Seules les plantes femelles sont cultivées. Ce sont elles qui forment les cônes utilisés en médecine et pour la production de la bière. À partir de fin août, les ombelles de fleurs peuvent être récoltées puis séchées en douceur.

Les premiers décrets sur la pureté de la bière ont été adoptés dès le Moyen-Âge. Ils affirment que la bière ne doit être composée que de houblon, de malt et d’eau. Les cônes de houblon étaient utilisés non seulement pour leur goût à la fois aromatique et amer, mais aussi pour leur effet conservateur. Dès 1153, Hildegarde de Bingen écrit à propos du houblon que son amertume empêche la pourriture («putredines prohibet in amaritudine sua»). Depuis longtemps, les cônes de houblon sont par ailleurs traditionnellement utilisés comme somnifère végétal.

Toutefois, le houblon sauvage a aussi été utilisé pour de nombreuses autres finalités. Dans les bibliothèques, on utilisait des petits sacs contenant des cônes de houblon pour protéger de l’humidité. De plus, leur teneur en huiles essentielles protégeait les livres des infestations parasitaires. Le houblon sauvage était également utilisé comme plante alimentaire. Aujourd’hui, les jets de houblon gagnent à nouveau en importance. On les trouve dans certaines régions au mois de mars ou d’avril. Il s’agit des jeunes pousses de la plante.

Les cônes de houblon, qui sont recouverts à l'intérieur d’innombrables poils glanduleux, produisent une substance résineuse constituée en grande partie de principes amers du houblon tels que l'humulone et la lupulone. Lors du stockage des cônes de houblon, la substance volatile 2-méthyle-3-butène-2-ol est séparée des principes amers. Des études pharmacologiques mettent en évidence les propriétés apaisantes, antispasmodiques et soporifiques de cette substance active. D’autres composants de l'huile essentielle de houblon, tels que le myrcène, l’humulène et le caryophyllène, contribuent probablement aussi à son effet apaisant.

Des tests en laboratoire ont montré que certains composants de l’extrait de houblon se lient aux récepteurs de la mélatonine. Les composants responsables de ce phénomène font actuellement l’objet de recherches plus poussées. Également appelée hormone du sommeil, la mélatonine régule notre rythme sommeil-éveil. Cela pourrait expliquer pourquoi le houblon utilisé comme somnifère favorise l’endormissement.

Le houblon est surtout utilisé comme somnifère végétal contre les troubles de l’endormissement, souvent en combinaison avec la valériane. Toutefois, les extraits de cônes de houblon peuvent également soulager le stress et les troubles nerveux.

Houblon pour lutter contre les troubles du sommeil

Des études prouvent que les substances actives de la plante agissent comme somnifères. C’est pourquoi cette ancienne plante médicinale est si appréciée aujourd’hui. En effet, de plus en plus de gens dorment mal. Avec quelques conseils, on peut favoriser un sommeil sans somnifères, par exemple en améliorant l’hygiène du sommeil. Ceux qui ne parviennent malgré tout pas à bien dormir ou à s’endormir trouvent souvent un soulagement dans les plantes médicinales douces comme le houblon.

Combinaison idéale: houblon et valériane

Le houblon et la valériane se complètent parfaitement dans leur effet sur le sommeil. Dans des études, une combinaison des deux plantes a sensiblement réduit la durée d’endormissement. Avec la valériane seule, cet effet était moins marqué. Les médicaments comme zeller sommeil et zeller sommeil forte sont donc des somnifères à base de plantes efficaces et bien tolérés. Contrairement aux somnifères chimiques, la valériane et le houblon n’entraînent ni dépendance, ni fatigue diurne due à la poursuite de leur effet après le sommeil. Les somnifères végétaux ne modifient pas non plus le rythme naturel du sommeil.

Préparations à base de houblon contre le stress, l’agitation et les troubles cardiovasculaires d’origine nerveuse

Le houblon est aussi traditionnellement utilisé pour lutter contre l’agitation et les troubles de l’état général dus au stress. L’extrait de houblon peut souvent avoir un effet bénéfique comme additif dans les médicaments contre les troubles d’origine nerveuse. Dans zeller cœur et nerfs, par exemple, le houblon optimise l’effet d’autres plantes aux propriétés cardiotoniques et apaisantes telles que l’aubépine et la passiflore.

 

Veuillez noter: Les somnifères phytothérapeutiques peuvent eux aussi provoquer des interactions et des effets secondaires. Par conséquent, lisez attentivement la notice et consultez votre médecin ou votre pharmacien pour toute information complémentaire. Ne prenez pas de médicaments à base de plantes contre les troubles du sommeil avec d’autres somnifères ou avec de l’alcool sans avis médical.

Phytothérapie moderne

La phytothérapie moderne combine les connaissances séculaires aux découvertes scientifiques les plus récentes.

Détails

Zeller Produits

Découvrez nos produits en vente libre.